Vous êtes ici : Accueil support > Visual TTH> FAQ> Déperditions élevées avec la EN12831

Déperditions élevées avec la EN12831

underline
Sortie le:06/11/2014
ID article:732
Langue:Français

FlashCode
Retrouver cet article sur votre SmartPhone

Question :

J'obtient des déperditions annormalement élevés avec Visual TTH.

De quoi cela peut-il provenir ?

Explication :

Visual TTH Applique la EN 12831 pour le calcul des déperditions.

Les calculs suivant la EN12831 diffèrent des calculs "traditionnels" (selon Th-D de 77) sur 3 points :

1)

Meilleur prise en compte des PLR sur TP ou VS ou SS.

Les différences en général sont peu flagrantes entre EN et Th-D.

2)

La prise en compte de la surpuissance de relance.

Celle-ci peut amener des différences significatives sur les résultats des deux méthodes.

L'habitude avec les Th-D est de prendre 10 à 20 % de surpuissance de relance.

La surpuissance sera donc variable vis-à-vis de la puissance brute.

La surpuissance ne sera donc pas la même (un rapport de 1 à 2) entre un projet à Strasbourg ou à Marseille.

Alors qu'avec la EN, la surpuissance sera la même pour ces deux projets.

Typiquement 15 à 20 W/m2. Pour les projets à Strasbourg, les dépers seront de l'ordre de 100 W/m2 alors que pour le même projet à Marseille, on sera à 50 W/m2. 20 W/m2 de surpuissance représentent donc 20 % pour Strasbourg mais 40 % pour Marseille. Une surpuissance de 40 % parait très élevée.

Dans le passer, on appliquait un surpuissance pour combattre les dépers du bâtiment (à l'époque peu isolés). Aujourd'hui les bâtiments sont bien isolés. La surpuissance servira surtout à combattre l'inertie d'un bâtiment.

Cette inertie sera la même que l'on soit à Strasbourg ou à Marseille. Le plancher contribue de manière significative à l'inertie du bâtiment. Il est donc judicieux de calculer une surpuissance de relance proportionnelle à la surface de plancher.

Visual TTH permet de modifier la surpuissance de relance à partir des deux colonnes du tableau des zones "Temps de relance" et "Chute de température".

Il affectera les surpuissances données dans la EN (cf extrait ci-dessous).

La colonne "Temps de relance" vous permet de sélectionner l'option "9-selon majoration des déperditions". Cette option appliquera un % de surpuissance comme pour les Th-D.

3)

Les débits d'infiltration.

La EN12831 prends par défaut des débits d'infiltration supérieurs à ceux des Th-D. Les débits d'infiltrations peuvent être modulés à l'aide de la colonne "Taux/h de renouvellement d'air sous 50 Pa" du tableau des zones.

Par défaut, Visual TTH se positionne sur le valeur 6, cette valeur est conseillée par le EN12831. Vous pouvez en connaissance de cause renseigner une valeur plus faible. 3 donne des infiltrations proche de celles sonnées par les Th-D. La valeur minimum que l'on peut saisir est 0.1.

 

 

Arthur DOLLAT



Téléchargement:

Titre du fichier complémentaireLien
Extrait de la EN 12831 version 2010 relitif aux surpuissances de relanceTélécharger


Noter cette FAQ

Vous n'avez pas encore noté cette FAQ

 



Toute l'équipe vous souhaite une bonne visite.